philipp plein logo vectorGuillaume philipp plein contact Zeller – Nous voulons positionner i-Télé sur linnovation

Guillaume Zeller : « ,philipp plein basket homme;Nous voulons positionner i-Té,t shirt philipp plein;lé sur l&rsquo,ou acheter du philipp plein;innovation »,sacoche philipp plein pique;

On a beaucoup spéculé sur les bouleversements que vous comptiez opérer à i-Télé, qu’en est-il ? Ma démarche a été pragmatique. Une chaîne d’information est une mécanique extrêmement précise. La première chose était de regarder et de comprendre. Nous ne sommes pas du tout dans une logique de tout casser et de faire table rase du passé. Nous attendons une décision du régulateur concernant le changement d’identité de notre chaîne [en C News], mais, compte tenu du calendrier qui s’accélère, nous lançons dès maintenant des modifications. Le facteur-clé du succès, c’est la production d’informations originales. ­i-Télé a marqué des points substantiels dans un certain nombre de thématiques comme le secteur police-justice, la politique,philipp plein allemagne, l’international ou encore le sport. Nous allons nous renforcer sur ces points différenciateurs. Avec désormais une et bientôt deux autres concurrentes, comment comptez-vous vous distinguer  ? Nous voulons positionner ­i-Télé comme la chaîne de l’innovation. Nous devons mobiliser la rédaction sur la détection de signaux faibles des tendances lourdes qui modifient notre monde dans la technologie, la santé, l’éthique, la géopolitique, la démographie… Cela passe aussi par la mise en image. Nous travaillons sur de nouveaux outils prometteurs dans le domaine de la vidéographie,cuir philipp plein homme, l’infographie,facture philipp plein, l’animation 3D, la réalité virtuelle ou des drones de captation. De façon plus classique, nous allons être plus puissants sur l’actualité incontournable de ces prochains mois. Nous avons déjà mis à l’antenne début janvier un rendez-vous présenté par Laurence Haïm sur les élections américaines. Nous en avons lancé un autre le mardi sur la primaire des Républicains en France. Sur les événements sportifs, nous prévoyons un dispositif fort pour l’Euro de football. Sur les Jeux olympiques, nous travaillerons avec les équipes de Canal+. Les synergies groupes vont être intensifiées. Dans le domaine de la culture, nous aurons par exemple l’appui de Laurent Weil sur les Césars et les Oscars. On a parlé de changement de visages à l’antenne. Que pouvez-vous nous en dire ? Ce n’est pas le sujet aujourd’hui. i-Télé est-elle condamnée à perdre de l’argent  ? Non. On reste dans un objectif de conquête de téléspectateurs. Nous regardons vers d’autres sources de revenus comme le digital. 2015 a été une année record pour i-Télé. Le mois de janvier a été satisfaisant avec une audience consolidée de 1 % sur les quatre ans et plus et de 1,2 % sur les cibles commerciales. BFMTV a menacé de baisser le nombre de ses journalistes si l’arrivée de LCI sur le marché du gratuit entamait son chiffre d’affaires publicitaire. Envisagez-vous une telle mesure ? Il n’y a absolument pas de logique de réduction des effectifs de la rédaction, même si l’équation économique n’est pas simple. Joël Morio Journaliste au Monde Suivre Aller sur la page de ce journaliste Suivre ce journaliste sur twitter